Formation professionnelle : une nouvelle réforme ! (mars 2018)

Éditorial du "Form prof" n° 161

Notre système de formation professionnelle, hérité de la loi Delors de 1971, fait l’objet de nombreuses critiques. Malgré les réformes successivement opérées, il est jugé inégalitaire, complexe, opaque, peu lisible au final pour l’ensemble des actifs.

Pour le gouvernement, ce système ne permet pas de faire face, de façon appropriée, aux enjeux identifiés aujourd’hui, en termes d’évolution des emplois, de besoin de compétences des entreprises et des territoires, de sécurisation des parcours
professionnels et de lutte contre le chômage.

Après les ordonnances Travail apportant de la « flexibilité » aux entreprises, des échanges entre partenaires sociaux sur le volet « sécurité » pour les salariés viennent de s’achever en vue de réformer la formation professionnelle, l’apprentissage et l’assurance chômage.

Si le gouvernement a choisi de reprendre « tel quel » l’accord négocié concernant la réforme de l’assurance chômage, ses arbitrages concernant l’accord sur la formation professionnelle ont été plus directifs.

En effet, sous couvert de vouloir simplifier le système de la formation professionnelle, l’exécutif a tranché sur des questions de gouvernance et de financements.

L’UNSA revendique également, depuis des années, une simplification du système mais les arbitrages annoncés par la Ministre lui apparaissent comme une volonté de reprise en main directe de l’État.

Nous vous proposons dans ce numéro de Form Prof, une première présentation des nouveaux axes, qui seront débattus au Parlement, sur la formation professionnelle et l’apprentissage, ainsi que nos interrogations sur les diverses options proposées.

C’est au regard de la globalité du projet de loi « la liberté de choisir son avenir professionnel », votée à la fin de l’été, que l’UNSA se prononcera sur le volet sécurité pour les salariés et l’effectivité de leurs droits.

Dans l’attente, nous demanderons des clarifications et nous ferons des propositions.

Form prof 161

Vanessa JEREB
Secrétaire nationale